13 octobre 2008

Le Clavecin

Le clavecin français est de loin le clavecin le plus beau et le plus sensible qui soit. Clarté du dialogue, profondeur abyssale des basses, force d'expression et noblesse musicale ne sont que quelques maigres qualificatifs qui tentent vainement de s'approcher de la réalité physique de l'instrument. Les clavecinistes français ne s'y sont d'ailleurs point trompé lorsqu' à l'inverse des maîtres anglo-saxons, ils ont préféré renoncer à briller de mille feux par une virtuosité exubérante ou une polyphonie touffue au profit d'une musique... [Lire la suite]
Posté par Collegium à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]